comment choisir sa couette

Comment choisir sa couette ?

La couette connaît un véritable succès en raison de ses innombrables qualités. Elle constitue par ailleurs un élément décoratif qui met en avant le style des chambres à coucher. Vous avez ainsi le choix entre plusieurs coloris, motifs et design. Cependant, différentes caractéristiques sont à comparer pour être certain de vous offrir la couverture idéale.

Savoir comment déterminer la taille de la couette

Le choix de la couette dépend d’un certain nombre de critères, dont la taille. Le même paramètre est valable pour bien choisir son matelas. Vous pouvez le faire facilement en vous référant à la taille du lit et au guide d’achat. Commencez ainsi par déterminer la literie à laquelle vous destinez ce linge de maison. Tenez également compte de votre comportement quand vous dormez. Est-ce que vous gardez la même position, ou au contraire, est-ce que vous bougez beaucoup ? Quoi qu’il en soit, privilégiez votre confort. Il vous faut choisir une couette dont les dimensions sont plus grandes que celles du matelas. Les experts en décoration intérieure vous recommandent d’avoir des débords de 30 à 40 cm de chaque côté du lit. Il est ainsi préférable d’optez pour une couette de 180 x 220 cm pour un matelas de 140 x 190 cm. Selon les normes standards, la taille des couettes varie entre 90 x 190 cm et 240 x 260 cm.

Sélectionner une épaisseur selon la température

Une couette se choisit également selon la température de la chambre à coucher. Vous devez déterminer si la pièce est bien chauffée ou pas assez en vous référant à vos perceptions. Dans les fiches techniques, vous avez l’indice de chaleur sous forme de chiffre. Le 1 indique les couettes légères et le 2 désigne les couettes tempérées. Elles sont faites pour les chambres dont la température dépasse les 20 degrés. Le 3 fait référence à la couette chaude. Elle convient aux pièces non chauffées et pour les personnes plutôt frileuses. Quant au 4, il est associé aux couettes très chaudes. Il faut savoir que certaines marques proposent même des modèles avec un indice de chaleur allant jusqu’à 6. Ces derniers aident à mieux lutter contre les rigueurs de l’hiver. Ils sont également faits pour les régions où il fait très froid. Si le choix vous paraît difficile malgré tout, préférez les couettes appelées « 4 saisons ». Comme leur nom l’indique, vous pouvez les utiliser tout au long de l’année.

Autres critères de choix

De nombreux autres critères sont à considérer pour savoir comment choisir la couette la plus adaptée à vos besoins. Chaque détail contribue effectivement à votre confort et votre bien-être durant votre sommeil.

Grammage

Le grammage désigne le poids et la densité du garnissage de votre couette. Cet indicateur vous permet ainsi de déterminer le poids de votre couverture. Selon les modèles, il peut aller de 180 à 500 g/m². Il varie en fonction du rembourrage utilisé. Les garnissages naturels sont plus légers comparés aux garnissages synthétiques à performances d’isolation identiques. Ces caractéristiques rendent plus évident le choix de votre couette en fonction des saisons. Elle doit avoir un grammage de 180 g/m² en été et 270 g/m² en hiver pour une couette naturelle. En revanche, vous devez choisir un modèle avec un grammage entre 200 et 250 g/m² en été et entre 300 et 450 g/m² en hiver pour la couette synthétique. Vous devez aussi tenir compte de votre préférence. Certaines personnes ne trouvent le sommeil que lorsqu’elles sentent le poids de la couverture alors que d’autres privilégient une couette moelleuse et légère pour bien dormir.

Piquage

Le piquage désigne la technique qui aide à maintenir le garnissage en place. Il est donc très important de tenir compte de ce paramètre. Il s’agit de la couture décorative pratiquée sur la couette après l’assemblage. Les spécialistes utilisent généralement du piquage en ligne, en capiton, en vagues ou en losanges. Il forme des motifs géométriques ou floraux selon le modèle de couette. Les lignes et les courbes apportent une touche de chic et de raffinement à chaque modèle. Pour votre confort, privilégiez le piquage à carreaux cloisonnés si vous achetez une couette naturelle. Quant à la couette synthétique, il est préférable de choisir un piquage à capiton. En plus d’être esthétique et design, ces piquages préservent l’aspect gonflant de la couverture. Ils limitent également les déperditions de chaleur en améliorant la performance de l’isolation thermique. De cette manière, vous investissez dans un produit de qualité qui a une longue durée de vie.

Enveloppe

L’enveloppe de la couette constitue un autre élément à prendre en considération. Il est important de miser sur un matériau de qualité. Son rôle consiste à empêcher les fibres synthétiques ou les duvets de s’échapper. Il faut donc que le tissage des fils soit très serré. Vous pouvez le vérifier en déterminant la densité. Cet élément fait référence au nombre de fils tissés par cm². Pour une couette naturelle, la plupart des marques utilisent une enveloppe en percale. La densité de tissage de ce textile varie entre 120 et 150 fils/cm². Quant à la couette synthétique, la densité de tissage de l’enveloppe est égale ou supérieure à 90 fils/cm². Sinon, le choix de la matière dépend essentiellement de vos moyens et de vos besoins. Il existe des enveloppes en pur coton, en soie et en bambou. Les tissus bio garantissent un maximum de confort. Ils offrent l’avantage de mieux évacuer l’humidité et d’être hypoallergéniques.

Garnissage

Après avoir défini la taille, l’enveloppe, l’indice de chaleur et le piquage, il ne vous reste plus qu’à déterminer le garnissage. Vous devez commencer par vous demander si vous avez une préférence pour les matériaux naturels ou les fibres synthétiques. Tout dépend de votre budget, de la praticité, de la facilité d’entretien et surtout de vos allergies. Dans la catégorie des couettes naturelles, vous avez des garnissages en duvet de canard ou d’oie. Ils sont appréciés pour leurs propriétés antitranspirante et thermorégulatrice. Les flocons de laine, les microfibres de bambou ou la soie constituent d’excellentes alternatives. Le bambou neutralise les acariens et les mauvaises odeurs. La laine a la capacité de réguler l’humidité et la température. Il s’agit généralement de pure laine vierge, mais vous trouverez des couettes en laine de cachemire. La soie est reconnue pour sa résistance et sa douceur, la hissant au rang de matière noble. Quant aux fibres synthétiques, il s’agit de cellulose ou de polyester. Légers, ils ont un fort pouvoir isolant en favorisant une bonne circulation de l’air. Certaines fois, ils sont associés au silicone pour obtenir l’effet gonflant.

L’achat d’une couette représente un investissement considérable en matière de linge de lit. Faites-vous plaisir en acquérant un modèle adapté à vos exigences et au bon prix. La comparaison de plusieurs critères vous aide dans votre démarche. Il s’agit du grammage, de l’enveloppe, de l’indice de chaleur, du piquage et du garnissage. Chacun de ces détails garantit la performance thermique de votre couverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *